Pauvreté

La France compte entre 4,9 et 8,5 millions de pauvres selon la définition adoptée. (Observatoire des inégalités, mars 2016)

Un million de travailleurs vivent avec à peine plus de 800 euros par mois notamment du fait du temps partiel contraint. (Observatoire des inégalités, décembre 2015)

Il est important d’obtenir des informations précises soit par la personne elle-même si elle souhaite en donner soit par son entourage professionnel qui peut connaître la situation.

Il s’agit en effet de permettre à la personne de pouvoir expliciter sa situation et lui permettre d’avoir des informations pour être aidée.

Il est difficile de donner des indicateurs permettant de « détecter » la situation de personnes en difficultés. Nous ne pouvons pas nous contenter de signes extérieurs pour dire que telle personne est en situation de pauvreté.

A qui s’adresser ?

Service social de polyvalence de secteur :

Services disponibles sur chaque ville recevant tous les habitants rencontrant des difficultés financières, familiales, de logement, de santé.     

Associations caritatives apportant des aides alimentaires, vestimentaires et financières mais aussi un soutien psychologique par exemple le Secours Catholique, Secours populaire, Restos du Cœur : Se renseigner en mairie

En revanche, il est très important d’orienter les personnes vers des professionnels, en particulier des travailleurs sociaux.

L’entreprise peut contribuer à atténuer ou, au contraire, à accentuer le risque de voir ses salarié.e.s en situation de pauvreté. L’entreprise peut tout à fait concevoir et conduire une politique qui soit capable de traiter et surtout de prévenir les situations de pauvreté de ses propres salarié.e.s.