• S’ assurer de l’accord de la personne à vouloir échanger, c’est-à-dire lui proposer un espace d’écoute et d’échanges en l’informant du caractère confidentiel et de la volonté de l’accompagner,
  • Etre bienveillant, c’est-à-dire écouter et dialoguer pour comprendre la situation de la personne et ce qu’elle éprouve dans cette situation,
  • Echanger en toute confidentialité, c’est-à-dire ne pas transmettre d’informations données par le ou la salarié-e sans son autorisation et si cela est nécessaire, c’est-à-dire s’il y a un objectif précis facilitant la résolution du problème posé,
  • Eviter tout jugement, c’est-à-dire essayer de comprendre ce qui se passe pour le ou la salarié-e pour mieux l’orienter.